• Nathalie

La Paz, une ville qui divise et une route qui défie la mort


La Paz, La Paz... j’ai tellement entendu de choses sur cette fameuse ville ! Beaucoup de négatif, que je ne peux malheureusement pas nier... en effet la ville est moche, très grande (avec la moitié des maisons pas terminées), très polluée et bruyante (des Klaxons presque en continu). Je suis arrivée après un bus de nuit de 16h, alors entre la fatigue, la pluie et le froid j’avais bien envie de reprendre un bus retour direction Sucre !

Le centre ville est facile à découvrir à pied entre la petite place principale, la basilique San Franscisco, le marché central Lanza et le marché des sorcières. N’hésite pas à aller déjeuner au marché, tu peux trouver facilement des sandwichs d’œufs ou d’avocats ainsi que des jus frais ! C’est délicieux et ça peut coûter jusqu’à maximum 15 bolivianos (environ 2,15 francs).

La Paz est connue pour son marché des sorcières, situé juste derrière la basilique San Francisco. Il s’agit d’un marché où sont exposés des fœtus d’alpagas, des bébés lamas morts et où toutes sortes d’objets sacrés peuvent être achetés. Les gens se rendent surtout dans ces petites boutiques pour acheter tout ce qu’il leur faut pour faire un cadeau à la Pachamama (Terre Mère, très importante dans la culture Inca)lors d’un événement spécial. On le surnomme le marché des sorcières mais ce n’est absolument pas négatif, au contraire, les dames qui tiennent ses boutiques sont vues comme de bonnes personnes qui peuvent lire les songes et te prédir un avenir.

J’ai participé à un Walking Tour avec l’agence Hanaq Pacha (ils portent des gilets oranges et se donnent rendez-vous tous les jours à 10h et à 15h devant la basilique San Francisco). Le prix est fixe : 20 bolivianos (le gouvernement a décidé d’interdire les tour for tips, les agences ont donc dû mettre en place un tarif basique). Ces trois petites heures à pied à la découverte de quelques histoires sur la ville étaient vraiment intéressantes. Si les trois heures de marche ne paraissent pas suffisantes, il est aussi possible de faire un tour en téléphérique pour ainsi découvrir la ville vue d’en haut ! (Cable Car Tour) Personnellement, je suis allée seule à la station de télécabine la plus proche et j’ai pris un billet pour 4 lignes (il me semble que ça m’a coûté 12 bolivianos). C’était super beau mais surtout impressionnant de voir à quel point la ville est énorme et s’étend sur des kilomètres! Malheureusement, il n’est pas encore possible de faire un tour rien qu’en télécabine. J’ai donc pris un micro (petit bus) pour revenir au centre ville !

Et enfin pour terminer sur La Paz, à quelques heures de là se trouve la fameuse route de la mort. Une route emblématique, qui porte ce nom à cause du fait qu’il y a eu environ 300 morts par année depuis sa construction.

Il est encore possible de la faire en voiture mais le moyen de transport le plus répandu est le vélo. Nous avons donc booké un tour (avec deux copines rencontrées à l’hostel) dans une agence. Et nous sommes parties pour 63km de descente. Le départ est à 4700 et l’arrivée à 1700 mètres d’altitude ! Un départ dans la neige et une arrivée dans la jungle tout cela en l’espace de quatre heures.

C’est vraiment une expérience géniale ! C’est quand même fort pour le corps, c’est-à-dire que le soir-même ça fait mal à peu près partout ... mais ça reste un truc à faire une fois dans sa vie !

À très vite au bord du fameux lac Titicaca !

Conseils :

  • A La Paz se trouve un des quatre établissement de la chaîne Loki Hostel. L’ambiance est vraiment sympa et il est super bien placé, à deux minutes à pied du marché central !

  • L’Adventure Brew hostel est vraiment pas mal aussi. Moins cher et avec petit-déjeuner inclus ! Un rooftop assez fou et des soirées vraiment sympas !

  • Il me semble avoir aperçu une boulangerie française dans la rue du Loki un peu plus haut « Au bon pain », si un petit pain au chocolat ou un croissant te tente.

  • J’ai mangé un délicieux bowl végétarien au Green Wood Restaurant. Il est situé dans le quartier du marché des sorcières juste derrière la basilique San Francisco. C’était un menu avec soupe et boisson pour 35 bolivianos. Sachant qu’un menu du jour dans un restaurant normal se situe entre 20 et 30 bolivianos c’est vraiment correct !

#Bolivie

0 vue
  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle