• littlemissus

4 jours au Paradis


Il n'y a pas de mots pour décrire la beauté, l'authenticité, et la nature qui nous ont ébahis en Bolivie. Nous avons pris une énorme claque face aux paysages que nous avons découverts, encore vierges de toute civilisation, pollution et mondialisation.

Mais venons en un peu plus aux détails de ces 4 jours d'excursion dans la réserve nationale de faune andine d'Eduardo Avaroa. Nous avons réservé le tour classique de 4 jours tout inclus (de/à San Pedro, 3 repas par jours+pause café, logement et guide, transport dans une Jeep de 6 personnes) pour 110'000 pesos chiliens (environ 170 dollars) auquels il a fallu rajouter 277 bolivianos (environ 45 dollars) pour payer l'entrée de la réserve et les petites dépenses comme les toilettes/douches chaudes/achats etc... Nous sommes parties à 7h du matin pour déjeuner dans un hôtel avant de reprendre la route direction la frontière Bolivienne ! Bienvenue en Bolivie La frontière Bolivienne nous a offert un bel aperçu de ce qui allait nous attendre durant ces 4 jours. Un bon vent glacial, une organisation pas toujours au top, très peu de civilisation et d'énormes étendues vierges à couper le souffle.

Après les formalités d'usage (ne sois pas pressé aux frontières...) nous avons embarqué en direction des 3 lagunes avec notre guide bolivien (les chiliens n'ont pas le droit de travailler dans le parc national). Notre première journée fût chargée en paysages de toutes sortes. Nous sommes passés de lagunes, rose, blanche et bleue à des plaines désertiques ou le haut d'un volcan où nous avons pu voir de nombreux geysers de souffre.

Avant le repas du midi nous nous sommes même baignées dans un petit bain thermal face à un véritable paysage de carte postale. À la nuit tombée nous avons rejoint un refuge austère pour la nuit et bien fatigué​s de la route et de tant de splendeurs nous nous sommes endormies comme des mamies aux alentours de 9 heures. Le deuxième jour nous a bouleversées par la beauté qu'il nous a offert. Nous avons découvert la Ciudad Pérdida, paysage désertique aux amas rocheux immenses. Nous en avons escaladés certains. L'ascension du plus grand a provoqué quelques sueurs froides mais la vue valait bien quelques vertiges et tremblements.

Nous nous sommes ensuite arrêtés au bord d'un parterre d'eau pour observer des flamands roses et un troupeau de lamas. Comme paysage de carte postale difficile de faire mieux! Et la carte postale suivante fut tout autant belle, à nouveau un promontoire surplombant un parterre d'eau avec des oiseaux sauvages, des lamas au loin et un silence tellement appaisant. On aurait voulu se fondre dans ce décor à jamais...

Mais nous sommes reparties pour découvrir le "mini grand-canyon". Dépaysement total et une petite impression d'avoir fait un saut jusqu'au Colorado. Après le repas nous avons encore traversé une sorte de ville fantôme avant d'arriver dans un magnifique hôtel tout de sel construit. Après deux jours sauvages une bonne douche chaude nous a bien soulagée. Et le feu de camp du soir a bercé nos rêves. Le désert de sel! 3eme jour départ à 6h du matin pour le célèbre désert d'Uyuni. Après avoir roulé une demi-heure nous nous sommes arrêtés en plein milieu du désert de sel pour apprécier le lever de soleil, probablement le plus beau de nos vies.

Ensuite nous avons visité une île de cactus, toujours perdue au centre de la mer blanche. Après un déjeuner bien réconfortant, nous avons effectué un petit shooting photo en plein milieu du Salar. Nous avons terminé la journée par le cimetière des trains, de retour au village d'Uyuni.

En résumé : une expérience incroyable, probablement les plus beaux paysages de nos vies, et beaucoup beaucoup d'émotions et de souvenirs gravé dans nos mémoires.

#Bolivie #Chili

79 vues
  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle