• littlemissus

La culture Inca


La culture Inca est une culture extrêmement riche en savoir et de par son histoire. Je vais essayer de t'en apprendre un peu plus en fonction de ce que nous avons pu lire dans les musées et de ce qu'on nous a expliqué.

Fondation de l'Empire Inca Pachacutek est le premier Inca. En effet, autrefois le terme Inca était réservé à l'empereur. Pour être juste d'un point de vue lexical il n'y a donc eu que 12 Incas qui se sont succédés à la tête de l'empire. Au fil des années, ils ont donc réuni de nombreuses tribus andines sous leur règne jusqu'à créer un énorme empire de plus de 4'000 kilomètres qui s'étendait de notre actuel Cap Horn jusqu'à l'actuelle Colombie. Cette empire s'appelait en quechua Tawantin Suyu, c'est à dire "quatre en un" ou "le tout des quatres parts". En effet le royaume était divisé en quatre grande régions, chacune reliée à la capitale Cusco par une grande voie et un système de routes très développé. Ce système permit la coordination de tout l'empire et l'accès au différentes populations ainsi que la transmission de leurs savoirs respectifs.

Pour communiquer d'un bout à l'autre de l'empire, il existait les Chaskis, des athlètes, sortes d'estafettes, qui pouvaient courir durant de longues heures pour transmettre des messages entre les différentes villes. Ils mettaient par exemple 6 à 8h pour relier le Machu Picchu à Cusco alors qu'il y a plus de 70km qui les séparent à vol d'oiseau, et qu'il faut emprunter principalement des chemins de montagne. Pachacutek a choisi comme capitale Cusco. Plusieurs légendes existent quant à ce choix et quant à la construction de la ville. Elle aurait la forme d'un puma. D'ailleurs le mot puma nous vient du mot quechua Pumayana qui signifie fort comme un lion.

La cosmologie

Attention, on rentre ici dans des termes un peu techniques. Si ta curiosité n'est pas aussi poussée et que tu ne veux pas te prendre la tête n'hésite pas à sauter ce paragraphe. 😉

On peut résumer l'appréhension du cosmos par les Incas à l'aide d' une sorte de pyramide dont nous allons afficher le schéma ci-dessous.

Au sommet de la pyramide se trouve la force créatrice Wiracocha, ensuite le monde se sépare en deux parties (notion de dualité) ou chaque élément va compléter son pendant opposé. Juste en desssous de Wiracocha, on trouve le soleil - Inti - et la lune - Killa-, vénérés également comme des Dieux, ainsi que les étoiles. Au niveau terrestre, outre l'homme et la femme, on retrouve les divinités naturelles. Les plus importantes sont Pacha Mama (terre mère) et Mama Qocha (mère mer). On peut déjà noter que la culture Inca était une culture très proche de la nature qui la vénérait et la respectait énormément. Toutes les forces naturelles étaient pour eux des sortes de Dieux à qui ils faisaient des offrandes régulièrement. Les Incas appréhendent ensuite l'univers en trois "monde". 1. Le ciel -Hanan Pacha - où se trouvent les divinités est lié au futur, à l'incertitude. Le symbole de ce monde est le Condor. 2. Le sol -Kay Pacha- représente le présent de l'homme. Son symbole très terre à terre est le puma, animal mystique. 3. Le sous-sol -Hurin Pacha- est réservé au morts, aux anciens et il est donc lié au passé. Son symbole est le serpent.

Coutumes et croyances La croyance andine est polythéiste et se base sur un contenu symbolique et mythique. Toute l'importance réside dans l'équilibre entre l'homme et la nature, entre le monde spirituel et le monde terrestre.

Pour le peuple Inca, l'âme des personnes décédées subsiste sur terre. C'est pour cela qu'ils momifiaient les morts, accompagné de toutes leurs affaires, toutes leurs richesses et parfois même de leur animal de compagnie. La famille ou les serviteurs du maccabe devenaient responsable de la momie. Pour la petite anecdote, les momies étaient parfois emmenées en visite chez d'autres familles qui possédaient des momies afin que les âmes des momies puissent communiquer entre elles. Ainsi les visiteurs s'asseyaient à table avec leur hôtes tandis qu'ils laissent leur momies dans une autre pièce pour qu'elles "discutent". Autre coutume importante chez les Incas, les cérémonies d'offrandes aux éléments naturels. La fête la plus importante est la fête de la nouvelle année, le 21 juin, qui correspond à la fête du soleil. Autrefois, durant les cérémonies, on offrait au soleil en sacrifice des lamas, des chèvres, des agneaux et même des enfants! On choisissait des garçons de 7 à 8 ans ou des filles de 12 à 14 ans obligatoirement vierges. Pour eux c'était un honneur que d'être offert au soleil. Ils étaient sélectionnés très jeunes et préparés durant de long mois ( régime spécial d'aliments sains et sacrés). Le jour-J, les enfants étaient drogués à l'aide de feuilles de Coca et d'hallucinogènes afin que le sacrifice se fasse en douceur pour eux.

La culture Inca est en résumé une culture très riche en connaissance du monde mais aussi pleine de légendes et de croyances plus spirituelles.



#Pérou

106 vues
  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle