• littlemissus

Le très attendu Machu Picchu


Le week-end passé nous avions réservé un trip de trois jours pour le célèbre et incontournable Machu Picchu.

La manière la plus économique de s'y rendre est de prendre un bus collectivo jusqu'à Hidroélectrica (7h de trajet depuis Cusco) et ensuite de marcher durant 2h30 jusqu'à Aguas Calientes, le village au pied du Machu Picchu. Le trajet en bus fut assez chaotique. Il faut avoir l'estomac bien accroché pour supporter les contours de cette petite route.

Le trek jusqu'à Aguas Calientes se fait ensuite le long des rails. Le chemin est à plat donc accessible pour tous. Le paysage est très beau par contre il n'est pas toujours agréable de marcher le long des rails sur des petits cailloux. Il y a quelques passages délicats où il faut passer d'un rail à l'autre au-dessus du vide qui pourraient très facilement décourager ceux qui ont le vertige!

Aguas Calientes est un petit village perdu au fond d'une vallée, qui pourrait être incroyable s'il n'était pas autant touristique. Il y a malheureusement beaucoup de locaux qui ne font plus aucun effort pour accueillir les étrangers (ou alors seulement pour les arnaquer) et beaucoup d'endroits dont on ne prend pas soin, qui sont laissés à l'abandon. Nous avons été particulièrement déçues de notre hôtel, l'Hostal Inti Quilla. Par contre nous avons tout de même eu une bonne surprise : La petite boulangerie de Paris. Nous avons découvert cette boulangerie grâce à TripAdvisor et nous avons été enchantées d'y trouver des déjeuners et pâtisseries françaises ainsi qu'un accueil des plus chaleureux!

Le célèbre Machu Picchu Pour visiter le Machu Picchu, nous avons dû nous lever à 3h30. Départ à 4h en direction d'un pont, au fond du village, qui donne accès à la montagne en haut de laquelle se trouve la ville du Machu Picchu. Après une petite demi heure de queue, le pont s'est ouvert à 5h et nous avons pu commencer l'ascension que nous avions décidé de faire à pied.

La montée dure une bonne heure et se fait à travers un sentier construit en escalier par les Incas. Il est donc très éprouvant pour le souffle d'escalader ces marches irrégulières. Beaucoup de sueur a coulé et il nous a fallu une bonne endurance et un certain mental pour atteindre le sommet.

Une fois entrées dans l'enceinte touristique, nous avons rejoint un groupe pour une visite en espagnol. Il faut savoir que le Machu Picchu est à la base le nom de la montagne qui surplombe les ruines Incas. Hiram Bingham, qui a fait connaître le site au monde entier, a décidé de donner à la ville le nom de la plus grande montagne qui l'entourait. À ce jour les archéologues n'ont toujours pas retrouvé le nom de la ville Inca. On sait que cette ville était une cité très importante construite pour la classe supérieure (nobles et érudits).

Tout avait été calculé et la cité entière était une sorte d'université, de lieu d'étude de l'astronomie, de l'agriculture, de l'architecture etc... (Citons comme exemple de leur savoir les plantations en terrasse ou les murs légèrement penchés pour qu'ils résistent aux tremblements de terre).

La ville à été édifiée en plus ou moins 60 ans. Les citoyens incas se relayaient durant toute l'année à la construction tandis que leurs familles touchaient une compensation durant leur absence. Le travail était éreintant et pour s'encourager et se sustenter les ouvrier consommaient énormément de feuilles de Coca. Aujourd'hui 30% du Machu Picchu a été restauré et le reste ne peut plus être touché car le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Outre la beauté du paysage le site vaut la peine d'être visité pour son histoire et sa culture.

P.S. : Nous allons d'ailleurs bientôt revenir avec un article sur la culture et la vision du monde Inca.

#Pérou

99 vues
  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle